Actualités financières

Environnement bancaire
Publications Voir plus
Actualités financières
  • Rencontre APBEF-CI/TRIBUNAL DU COMMERCE D'ABIDJAN
    Lire...
  • SARA 2019 : Issa Fadiga, DG de la Banque Populaire de Côte d’Ivoire propose des solutions au monde agricole
    Lire...
  • SEMAINE DE L'INCLUSION FINANCIERE DANS L'UEMOA: FOIRE DE L'INCLUSION FINANCIERE
    Lire...

la Caisse Nationale des Caisses d’Épargne devient la Banque Populaire de Côte d’Ivoire et présente ses nouveaux atouts


Publié le 08 nov. 2019 |
Environnement bancaire

Actu

La Caisse Nationale des Caisses d’Épargne s’appelle désormais la Banque Populaire de Côte d’Ivoire", avec une nouvelle signature "Partout, proche de vous", a déclaré Issa Fadiga, Directeur Général de l’ex Caisse Nationale des Caisses d’Épargne (CNCE) au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce mardi 05 novembre à la maison de l’entreprise à Abidjan-plateau.

Il a expliqué que cette nouvelle dénomination s’inscrit dans le cadre de la présentation de "la nouvelle vision stratégique", visant à redynamiser les activités de la banque après sa mise sous administration provisoire, en juin 2015 par la commission bancaire. « Ce changement de nom répond au besoin de mieux refléter la vision de la nouvelle équipe dirigeante, mais aussi l’expertise et l’accessibilité d’une entreprise durablement implantée en Côte d’Ivoire », a-t-il justifié.

M. Fadiga a, d’entrée de jeu, indiqué que le processus de restructuration et de recapitalisation s’est focalisé au cours des deux dernières années sur les transformations internes au sein de la banque. ces transformations ont porté essentiellement sur le recrutement d’une nouvelle équipe dirigeante par appel à candidature, la réorganisation de l’organigramme général de la banque afin de de tenir compte des exigences réglementaires et de marché, le renforcement de la solvabilité de la banque. notamment avec l’injection de 53 milliards de francs CFA par l’Etat de Côte d’Ivoire et la cession d’immobilisation hors exploitation, le renforcement de la gouvernance et la mise en place d’une stratégie commerciale ambitieuse.

La banque présente un total dépôts de 110 milliards de francs CFA à fin septembre 2019 pour un total de crédits mis en place de 55 milliards de francs CFA mis entre 2018 et 2019.

Se voulant rassurant, le Directeur Général de la Banque Populaire de Côte d’Ivoire a indiqué que son institution finira l’année 2019 avec un résultat net positif, une première depuis 2011.

Il a toutefois précisé que l’Etat demeure à ce jour l’actionnaire unique de la banque, même s’il est vrai que le gouvernement ivoirien a décidé en octobre 2018 d’ouvrir la capital à une "structure en relation avec le secteur public".

La Banque Populaire dispose aujourd’hui d’un capital de 40 milliards avec un portefeuille de 302 000 clients actifs repartis dans 73 agences sur l’étendu du territoire national. À en croire M. Issa Fadiga, la Banque Populaire de Côte d’Ivoire est la seule à avoir réussi "l’équation de la proximité et surtout la rapidité d’exécution" face à un marché de plus en plus concurrentiel. En matière de financement, il a indiqué que les financements octroyés touchent majoritairement les PME, le secteur informel et les particuliers (fonctionnaires et salariés du privé).

Avec ses nouvelles couleurs et son nouveau logo, la Banque Populaire de Côte d’Ivoire, avec l’aide de ses cars banque-mobile, va entreprendre une vaste campagne de communication de proximité sur le territoire national dès aujourd’hui, à l’effet de se rapprocher davantage des populations.

Aujourd’hui, la banque populaire de Côte d’Ivoire est résolument décidée à accompagner le tissu économique afin contribuer efficacement à l’inclusion financière et soutenir le projet social du gouvernement prôné par le président de la République, Alassane OUATTARA, et mise en œuvre par le Premier ministre Amadou GON COULIBALY. (Source Abidjan.net)